Mémorial du Mur de Berlin sur la Bernauer Straße

  • Gedenkstätte Berliner Mauer

Le Mémorial du Mur de Berlin sur la Bernauer Straße symbolise de manière exemplaire la division de Berlin et la réunification de la capitale allemande. La dernière section du mur de Berlin, qui formait la bande de la mort le long de l'ancienne frontière, s'étend sur 1,4 km. Les vestiges des barrières frontalières rappellent encore aujourd'hui les nombreux destins humains et les événements dramatiques qui ont eu lieu ici pendant la division de Berlin.

Point de convergence entre l'Est et l'Ouest

Dans la Bernauer Straße, le Mur de Berlin constituait la frontière entre l'arrondissement de Mitte à l'est et celui de Wedding à l'ouest. La population qui vivait ici, percevait cette section du Mur comme particulièrement dramatique. La frontière longeait notamment la façade d'une maison qui se trouvait dans le territoire de Berlin-Est. Après la fermeture de la frontière, de nombreux habitants des maisons frontalières ont spontanément décidé de s'enfuir. Ils ont essayé de descendre en rappel depuis les fenêtres en hauteur ou de sauter dans les toiles de saut tenues par les pompiers de Berlin-Ouest. En fuyant, plusieurs personnes ont été gravement blessées voire même tuées. Quelques semaines après l'établissement de la frontière, les maisons frontalières ont été évacuées, leurs habitants déplacés de force, et les portes et fenêtres murées. Sur le site de l'Église de la Réconciliation, qui se trouvait dans ladite bande de la mort et qui a été démolie en 1985, on trouve aujourd'hui la Chapelle de la Réconciliation.

Mémorial en souvenir de la division et de la réunification

L'établissement de la frontière a été suivi par la résistance et les protestations de la part de la population, mais le mur seul ne représentait pas un obstacle suffisant pour les réfugiés. Il y avait également des tunnels d'évacuation très ramifiés à l'endroit du Mémorial du Mur de Berlin (sur la Bernauer Straße). Pour cette raison, des soldats armés patrouillaient la zone frontalière et ils avaient reçu l'ordre de tirer sur les réfugiés s'ils ne pouvaient pas les empêcher autrement de fuir. Le triste bilan de cette époque compte plusieurs centaines de morts à la frontière intérieure allemande et aussi directement sur le Mur. Ce n'est qu'en avril 1989 que l'ordre de tirer sur les réfugiés a été levé et qu'il a perdu tout son sens avec l'ouverture du mur. Le Mémorial du Mur de Berlin commémore également la réunification, car les premiers blocs du mur ont été renversés dans la nuit du 10 au 11 novembre 1989, afin de relier enfin l'Est et l'Ouest. La portion du Mur de la Bernauer Straße qui a été conservée après l'ouverture de la frontière, est aujourd'hui classée monument historique. L'histoire est présentée de manière instructive par l'office du tourisme et le centre de documentation, ainsi que dans l'exposition « Border and Ghost Stations in Divided Berlin » présentée dans la gare Nordbahnhof (gare du Nord) voisine. L'entrée est gratuite.

Explorez Berlin à l'aide d'une seule carte

Si vous voulez gagner du temps et de l'argent lors de votre séjour à Berlin, la Berlin WelcomeCard est un bon choix pour vous. Le pass officiel pour les visiteurs de Berlin a été vendu à plus de 12 millions d'exemplaires. Il offre des réductions allant jusqu'à 50 % et permet de réduire les temps d'attente dans plus de 200 attractions de la capitale. Le billet pour les transports publics, valable dans les zones AB ou ABC, est également inclus.

Zum Thema

Recommendations


Ouvrir dans Google Maps